Lorsque les activités de relation de presse se rapprochent du lobbying, il reste préférable de se protéger d’un auteur fantôme pour ne pas être découvert.

Pourquoi employer un auteur fantôme ?

L’auteur fantôme ne signifie pas toujours qu’il s’agit à l’origine d’un emploi, mais bien d’une pratique pour éviter qu’une agence RP ne soit découverte dans son jeu. Lorsque ses missions s’apparentent à du lobbying, elle doit utiliser d’autres leviers pour se protéger elle et son client.

Concrètement, elle ne titre pas nécessairement son nom dans les contenus qu’elle apporte ce qui fait d’elle un auteur fantôme. Parfois, ces scripts émanent d’un tiers pour préserver sa sécurité.

Abonnez-vous à la manufacturelogo manufacture entete

L'importance de l'auteur sur le plan juridique

Un auteur prend des risque juridiques car ses publications engage le responsable du journal ou le site sur lequel il rédige. Par exemple en cas de non respect des lois sur la presse, le journal peut être traduit devant les tribunaux. C'est le cas si un article dénonce une peronnalité sans avoir de preuve formelle. Généralement, l'auteur qui ne désire pas se faire connaître y laisse un pseudonyme. Toutefois, cette pratique s'apparante à des actions à la hussarde. La pratique d'un auteur fantome peut s'apparenter à un abus de faiblesse et risque de nuire à la réputation de l'agence.

C'est aussi le cas en ce qui concerne le développement de sites de réseau ou la plupart des responsables se cachent dérrière un avatar. Cette pratique éviter que Google puisse les réconnaître.

Une fois encore, aucun juriste ne recommande cet état de fait. En effet, les mentions légales doivent apparaître sur chaque support de communication. Le cas échéant, le propriétaire s'expose à des poursuites, voire à la fermeture de son site par l'hébergeur. Pour en savoir plus sur la création de contenu rendez-vous sur la partie réservée à cette stratégie.